LES PROJETS PEDAGOGIQUES

LES PROJETS PÉDAGOGIQUES

Pour aller encore plus loin avec Molière 

Présenter MOLIÈRE à notre jeunesse, c’est actualiser (et non instrumentaliser) le dialogue. On peut rappeler les fameux vers de Dante :  » c’est une image unique et irremplaçable du passé / qui s’évanouit si le présent ne sait pas se reconnaître en elle »  …

 1. L’ATELIER PEDAGOGIQUE consiste à diriger, mettre en scène les élèves des classes de 5ème pendant l’heure de français sur des scènes de l’œuvre LES FOURBERIES DE SCAPIN (ou de l’adaptation Scapin au jardin). Notre comédien travaille en coordination avec les professeurs sur le choix des scènes. UNE classe par acte. Donc au minimum TROIS classes de 5ème. 6 heures par classe. Une restitution publique des 3 classes en 7ème heure (Lors de portes ouvertes par exemple) devant les professeurs, parents d’élèves, administrateurs etc. L’ensemble des élèves participent à l’atelier, ceux et celles qui ne jouent pas vont s’occuper de la gestion des accessoires, des costumes (choix des couleurs, identités des familles …),et des textes de transitions à écrire qui résumeront les scènes non jouées. La restitution permet de finaliser le projet pédagogique avec une concentration optimale des élèves.

L’atelier pédagogique peut se décliner avec d’autres oeuvres de Molière : L’ AVARE, LE MEDECIN MALGRE LUI etc…

 2.  « MOLIERE ACTUS » (dispositif EAC) Création d’un spectacle à partir de scènes issues des oeuvres de Molière. Un plateau journalistique type BFMTV, une scène avec un décor, des lumières et des costumes : les élèves/comédiens interpréteront différentes scènes originales des rubriques : faits de société, faits divers, finance, médecine, justice etc. 

Le projet s’inscrit dans l’axe : « proposer des réponses adaptées pour réduire les inégalités de réussite scolaire ». Dans le cadre de l’élaboration d’un parcours artistique et culturel, visant la construction de compétences; le projet présenté répond à l’objectif de « l’ouverture culturelle » en direction des plus éloignés de la culture valorisée par l’école. Sa mise en œuvre permettra de « développer cette ambition dans le sens d’une éducation explicite aux pratiques culturelles et d’une mise en activité des élèves qui s’inscrive dans une temporalité pédagogique construite et non limitée à des temps ponctuels de sortie ou d’événements. Cette action culturelle visant un large public dans le collège participe aussi à la construction d’un climat scolaire bienveillant et propice aux apprentissages. Fondée sur la collaboration entre élèves, elle implique leur engagement qui sera valorisé dans l’espace scolaire et dans le territoire du collège.

 3. « LE THEATRE AU SERVICE DE L’ELOQUENCE » en classe de 5ème et 3ème. Le but est que les élèves se sentent rapidement à l’aise à l’oral, et progressent en éloquence dans les mois qui suivent. Un comédien vient passer 4 heures avec chaque classe pour des séances de « coaching » : chaque élève s’exprime sur scène, avec un texte choisi ou écrit par lui, et identifie ses « points forts » et ses « points faibles » à l’oral à l’aide d’une fiche conçue en classe, en amont. La 2ème phase consiste à jouer un texte théâtral.

MONTAGES, DIRECTION : 
François MANUELIAN, Manouchka RECOCHE
COSTUMIERE : 
Laure BOUJU
ATTACHEE DE PRODUCTION : 
Joanna BELLONI
LUMIERES : 
Stéphane RATELADE
PARTENAIRES :
Synergiacom
CO-PRODUCTION :
EKProduction