TARTUFF’RIES​

TARTUFF'RIES

Ou comment Tartuffe avait prédit le monde actuel 

UN MOT DES AUTEURS

TARTUFF’RIES, ou comment Tartuffe avait prédit le monde actuel. Tous publics à partir de 12 ans.

La comédie Le Tartuffe ou l’imposteur, chef d’œuvre de Molière, se termine par l’arrestation de Tartuffe dans la maison d’Orgon. Il est jeté à la Bastille dans une geôle sombre et glaciale.

Création originale, le spectacle TARTUFF’RIES débute vingt ans plus tard. 

 Il s’agit d’une comédie en alexandrins dans laquelle John Bodin et François Manuelian ont imaginé le diabolique personnage, Tartuffe, mettant à profit cette incarcération pour dévoiler au monde sa vision de la société.

TARTUFF’RIES est une COMEDIE SATIRIQUE :

Une rareté dans le panel des comédies :  la comédie satirique, critique les mœurs publiques et s’attaque aux vices et au ridicule de ses contemporains. Pour Molière, la comédie doit « faire rire les honnêtes gens » mais également les instruire, d’où l’étude des caractères et des mœurs de son temps. Tartuff’ries, fait le parallèle entre notre société du 21ème et celle du 17 ème siècle. Tartuff’ries est une bouffonnerie jubilatoire qui dénonce le système hypocrite de l’époque de Molière et montre qu’il n’a toujours pas changé.

EN 2022, NOUS FETERONS LES 400 ANS DE LA NAISSANCE DE MOLIERE 

Molière au Panthéon ?  TARTUFF’RIES, rend hommage à Molière. «  Molière a honoré la France en lui offrant depuis quatre siècles d’incomparables moments de rire libérateur, de courage humaniste, de pure tendresse humaine devenus les drapeaux d’âme de notre République, parce que le français est la langue de Molière, parce que pour le monde entier son œuvre continue d’être l’image de ce que la France a de plus bouleversant. »  Francis Huster        

TARTUFF’RIES honore le maître en mettant dans la bouche d’un de ses plus emblématiques personnages, des propos qui touchent à l’universel. 

UN MUSICIEN QUI JOUE DE LA CONTREBASSE EN DIRECT SUR SCENE. Molière et l’inventeur de la comédie-ballet. La comédie-ballet est interprétée par des musiciens se situant au pied du plateau mais aussi parfois par les comédiens eux-mêmes sur la scène. Instrument à corde créé en 1620, évoquant dans Tartuff’ries la musique de Lully à l’époque de Molière, la contrebasse est tel le fil d’Ariane : le lien entre le XVIIème et le XXIème siècles. Instrument le plus grave de la famille des violons, il offre un « chant » d’écoute allant des couleurs profondes et ténébreuses d’une prison, à la légèreté caractéristique d’une comédie, mise en valeur par la dextérité du musicien Thierry Leu.

AUTEUR :
John BODIN & François MANUELIAN
AVEC :
Hugo ZERMATI, 
François MANUELIAN & Thierry LEU
CRÉATION, SCENOGRAPHIE, MISE EN SCENE :
John BODIN & François MANUELIAN
COSTUMIERE :
Laure BOUJU, Paula DARTIGUES
DIRECTION D’ACTEURS :
Manouchka RECOCHE
CRÉATION LUMIÈRE : Stéphane RATELADE
CRÉATION SONORE :
Thierry LEU, François MANUELIAN
CRÉATION AFFICHE :
Oriane DALLES, Gael DE LA GOURNERIE
CREDIT PHOTOS :
Patrick CHARMETANT, Louise BODIN, Emilie DUCREUX 
PARTENAIRES :
Théâtre intercommunal d’Etampes, Cité culturelle Barthélemy Durand, MDA Orléans la source.
CO-PRODUCTION :
EKProduction, Compagnie Lapalm
CHARGE DE DIFFUSION :